L\'Insoluble

L\'Insoluble

Plage de Tahiti, Saint-Tropez

Si le contraste entre géologues et touristes est étonnant à Saint-Raphaël, que dire quand on arrive à Saint-Tropez (cette pure merveille de côte méditerranéenne et de village, ce lieu natal de mon vieil ami Georges Giraud le facteur de fifres, mais aussi cet endroit étrange de pollution extrême par les plus riches, pollution mentale, automobile, immobilière, commerciale...).

 

Ici on va surtout observer les différentes structures, les affleurements et leurs directions (souvent N 30 plongements 10), les schistosités, les linéations d'étirement quand on les voit. Paragneiss, granites alumineux, migmatites, amphibolites à grenats. Une des difficultés est de trouver le bon plan sur lequel on peut examiner les linéations. Minuscule, un grenat attire mon attention parce qu'il est entouré d'une auréole déformée de plagioclases, qui va me permettre de trouver le sens du mouvement. Dans un plan quelconque, je verrai toujours des grenats, mais les plagioclases autour (effet des contraintes) formeront une auréole circulaire, sans direction particulière.

 

L'automne commençant, ici, est une débauche de vert :

 

 

 

 



26/09/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres