L\'Insoluble

L\'Insoluble

Peille

A l'extérieur de Peille, une faille étonnante, dont le miroir fait presque une trentaine de mètres :




La roche est transformée par le temps, les organismes vivants, et les réactions chimiques. Ici les cannelures sont à une autre échelle, larges ondulations de la pierre dans le mur. De larges plaques d'oxydes rouges et bruns recouvrent la plaque, mais on trouve quand même des stries obliques, au même angle que l'ensemble, et aussi des stries presque horizontales.

Stries obliques :




Stries horizontales :





Tout en bas, après maintes recherches ( l'ensemble fait quand même quatre vingt mètres de large), on aperçoit enfin un indice de la chronologie du mouvement tectonique : le croisement des ces stries obliques et horizontales. A cet endroit, les stries horizontales, visibles sur la plaque oxydée, recouvrent les stries obliques. Le mouvement qui les a produites est donc postérieur.






13/10/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres