L\'Insoluble

L\'Insoluble

Notes sur des cailloux, en été. Source de la Grotte..

J'ai entrepris de noter sur ma carte, à la Gente, avec l'aide des gens du coin, l'endroit exact de l'ancienne source de la Grotte, au cas où quelqu'un voudrait la faire réapparaître, ou au moins savoir quel était son ancien lieu.

Deux événements ont eu lieu quasiment en même temps, au moment où elle est devenue occulte : les nouveaux propriétaires de la ferme, banatais et donc inexpérimentés en ce qui concerne le climat et l'eau en Provence, ont enlevé les terrasses où poussaient les oliviers, et ont tout labouré sur un seul plan. C'est évidemment malhabile, dans une colline déjà toute prête à se déplacer vers le bas dès qu'il y a un orage, les terrasses permettent de tenir le sol, d'empêcher le ruissellement et les glissements de terrain, et accessoirement aussi de recharger beaucoup mieux l'aquifère en permettant à l'eau de s'infiltrer.

L'autre événement, c'est que le voisin a, sans le dire, fait des travaux pour capter la source d'un terrain qui ne lui appartenait pas, mais qui était juste de l'autre côté de la limite, c'était bien tentant :-)

Captage ou disparition des terrasses, ou les deux? Très peu de temps après, la source disparaît. Le puits est toujours plein d'eau, mais il est situé bien plus bas, à quelques mètres à l'ouest de l'ancienne ferme. J'imagine péniblement des raisons : surface piézométrique brutalement plus basse? couches de sol plus molles, puisque labourées, donc plus traversables pour la source?

Bref.

Point intéressant, le site de l'ancien exutoire, que je retrouve facilement, se situe juste après la limite entre deux couches, l'une de calcaires fossilifères, l'autre de grès verts dits "des Valettes" (la colline située au nord ouest, probablement pan d'un synclinal).

Je trouve, puis recueille l'une de ces fascinantes pierres vert pâle tachées de fauve, sur laquelle la tranchée de l'ancienne source s'appuie. Descendant dans la tranchée même, je la trouve assez humide par rapport au reste du terrain, mais ça pourrait bien être l'orage d'avant-hier qui fait ça.

La tranchée de la source est orientée Nord Ouest/ Sud Est, elle continue vers le sud est un moment dans les broussailles, les gens disent qu'en la suivant on trouve une petite grotte. D'où le nom.

Je monte dans le chemin, vers la crête : silex, lentilles de gypses.

Aujourd'hui, la vue est claire :

Si claire qu'on voit même apparaître, très loin l'ombre de la montagne d'Angèle. Comme un signe de complétion : la Gente, famille maternelle, Drôme, la famille de mon père. Aujourd'hui, je m'en fous, mais c'est facile de s'en foutre quand on a les pieds dans le terrain millénaire de ses ancêtres.

A l'ouest du Ventoux, des plis qui font penser à un prisme d'accrétion :

 

 

Et la sensation heureuse que la Gento, qui bien sûr ne nous appartient plus depuis longtemps, a retrouvé cette vie fertile d'oliviers et de vigne.

 

 

 



23/08/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres