L\'Insoluble

L\'Insoluble

La lampe

on n'est point arrivée encore

on est dans ces dolines karstiques légèrement ondulées

sous l'écrasante chaleur du soleil

(la sublime chaleur du soleil)

 

fatiguée, le corps vieux compagnon

allongé comme un chat sur les dalles dehors

on trouve enfin, ou presque, ce qu'on désire de vide

revenir dans ce quelque temps qui reste

à la nature du coeur

à l'éventail sacré

(mais que c'est dur !)

 

et là les paroles s'arrêteraient

sauf qu'il manque toi quelque part

et qu'on n'a pas encore dit

on ne dira jamais

à quel point on tient à toi

 

 

car dans ces rochers arides

comme elle est précieuse ta lumière

si tu savais !

éternelle et confiante

aussi ramassée qu'une lampe

lorsque la nuit dénoue sa grise écharpe

 



24/06/2019
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres