L\'Insoluble

L\'Insoluble

La fête à Stormy

banal de dire que c'est un jour heureux, et les jours heureux n'ont pas d'histoires, ils sont paisibles...il arrive alors que je prenne avec curiosité dans ma paume, le soutenant, cet objet de cuivre étamé
cet objet de matin d'hiver, dont les dizaines et dizaines de facettes étincelantes ont été dessinées,en Syrie, par la main de l'artisan, pour rien d'autre que ce but de refléter infiniment la lumière
je me dis qu'il est difficile d'imaginer une plus pure incarnation de la beauté





                                                      










19/10/2007
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres