L\'Insoluble

L\'Insoluble

caminant

 

je vais toujours caminant

comme une fleur inverse

toujours bonheur rédhibitoire

et terre douce

- faut-il qu'ils n'aient que ton regard, les famineux -

alors que sous l'orage des peines

des obstacles blessés

une ligne va sans histoire

dans dix années on se dira : comme le cormoran était beau !

comme fières et protectrices ses ailes

comme effacé d'eau le devant de son corps

et dans dix années encore le ciel

de ce diamant

se vêtira

 

 



23/06/2021
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres