L\'Insoluble

L\'Insoluble

12 février

Pour toi, je suis allée un peu vers la machine de métal gris, celle qui réchauffe et parle pour mon silence.
Et pour toi la question bleue d'un regard, compréhension intime et retournée de nos douleurs très lentes ou telluriques. De nos épuisements. Ou de nos larmes.
Mais je m'approche ...Toucher presque de loin ce chapiteau tendu
des infinités sous les séismes.


Rapidement je calcule des dimensions mathématiques pour te recouvrir de soleil.



12/02/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres