L\'Insoluble

L\'Insoluble

Trois images de l'hiver



A force de tourner et retourner autour du poêle à bois, on finit par en comprendre le fonctionnement, pourtant simplissime, bête femme urbaine que je suis. A partir de là, les chuintements et craquements du feu accompagnent toute la durée du jour.







Je me demande si montrer Lia en train de dormir est réellement une image de l'hiver, hein, dormir étant l'activité préférée des scottish fold, comme on sait, avec une légère préférence pour dormir à côté des gens qu'ils aiment. Et encore une toute légère préférence pour dormir SUR les gens qu'ils aiment. C'est juste pour montrer que ma chatonne a décidément une préférence marquée pour un certain canapé :







On a manqué la neige de peu. Une semaine avant, Saint-Jean était recouvert d'une couche épaisse et blanche. Sincèrement, je préfère l'avoir manquée, cette neige, fait déjà assez glacial comme ça, gel à moins dix la nuit, ce n'est pas que c'est un gel extrème, mais après les douze degrés niçois, il faut quelques jours d'adaptation.
Le soleil ici est éblouissant, resplendissant, éclaboussant, il n'y a pas de mot tellement il recouvre tout de son intensité, pendant les quelques heures des jours de solstice.

Puis des nuages reviennent, et au loin le Ventoux prend des couleurs de plomb.





02/01/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres