L\'Insoluble

L\'Insoluble

Saint Jean noël 2007 (2)




le froid intense de noël est arrivé, le gel est fort la nuit, tous les matins de longs tapis de givre s'étendent sur les lavandes
la maison est douce,accueillante, rarement j'ai cette impression d'être entourée par une tendresse de pierre comme ici, à Saint Jean, seule l'Ecosse de l'entrée des Highlands me donne cette même impression d'être chez moi, tranquille et sereine, sans peur , même dans le désert
même la terre gelée des chemins me paraît douce
je pense alors au vieux maître Kyabje Trulshik, une pensée étrange et lointaine et en même temps très forte, je me demande avec stupéfaction comment le hasard des choses fait que nous nous soyions ainsi connectés, que j'aie pu ainsi lui demander de l'aide, à lui que je ne connaissais pas, et que je ressens ce soir, en revenant de balade, comme présent ici, à Saint Jean, l'endroit  même où j'ai libéré des vies, selon sa demande...
je n'ai même pas fini de le saluer en pensée, ou bien je crois même de lui adresser encore cette demande insatiable (aidez-moi à avoir de la force, j'en ai tellement peu !) que le ciel se transforme en lanières incandescentes, et le couchant se reflète, brûlant, dans la fenêtre du salon...





04/01/2008
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres