L\'Insoluble

L\'Insoluble

Printemps

Cela semble bien le printemps...


Même si quelques jours après, il neige à Lanaudière. Mais juste un petit tapis de neige pour refroidir les pieds d'un hobbit.
Difficile d'arrêter complètement le retournement du temps, au mois d'avril, tout sort, fouine, bouge, et se réjouit de nourriture et de soleil.







bon, d'accord, ça se cache, là... mais quelques secondes après :




J'aime retrouver les écureuils argentés, ici c'est leur pays, moi je ne les avais vus qu'à Edinburgh, où ils étaient importés (pas très bon, d'ailleurs, car ils sont plus puissants et grands que les écureuils d'Europe roux, mis en danger par l'imprudence de l'homme)
Il me faudra un long moment dans le parc avant de me rendre que ce bruit-tapage à intervalle régulier n'est pas celui d'un oiseau, mais eux, les écureuils, qui discutent ou se disputent, territoires?


Y a aussi, évidemment, des castors, nouveauté excitante pour moi :



(enfin si ce sont bien des castors ! )




A Jean-Drapeau, ils sont très nombreux dans l'herbe, vous surveillent attentivement, vont et viennent comme attachés à un fil à leur terrier. Le moindre mouvement suspect, et ils y rentrent ventre à terre, même si pour faire cela ils sont obligés de passer devant vos pieds :-)



Des biches sont passées près de l'étang



Les arbres s'y mettent aussi, et ça va très vite :










et les anges se mettraient bien à voler, des fois






Oui, c'est sûr, il fait beau dans le pays de nos frères.








17/04/2010
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres