L\'Insoluble

L\'Insoluble

Première semaine

Je suis encore vivante, malgré les journées de dix heures et les angoisses de s'immerger dans un monde technique bien étrange. Moins étrange, d'ailleurs, au fait. Quel bonheur d'acquérir ces compétences en programmation + linux + SAC...

L'immersion est totale, j'ai la chance de commencer pendant les vacances scolaires, donc deux semaines tranquilles avant que ma quinzaine de jeunes étudiants dont je dirige le dossier pour l'oral me retombent dessus comme la misère sur le pauvre monde. Just joking, je les aime bien tous.

 

Je ne me suis pas complètement couverte de ridicule, mais j'ai eu mes moments, par exemple quand Lionel m'a dit de débrancher mon poste 105 et que j'ai débranché le téléphone à la place. Ou aussi quand j'ai écrasé les résultats pour deux des séismes en faisant repasser le programme principal par erreur. Lionel a l'habitude. Par contre, une lueur d'inquiétude passe sur le visage de mon maître de stage (va-t-il être contraint de tout recommencer). Lueur fugace, il se dit que je finirai bien par me débrouiller toute seule. Sa confiance est touchante, mais justifiée, je mets plus de temps que les autres, mais j'arrive presque toujours à faire ce qu'il faut.

 

Week end musique et sommeil en vue, j'ai des trucs à jouer et des chansons à finir.



08/04/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres