L\'Insoluble

L\'Insoluble

Jean Guy


(Jean, c'était un copain, un vrai, un ami, nous nous sommes écrits très longtemps avant que les tourmentes respectives nous séparent. Il me parlait de sa famille qu'il aimait plus que tout, de ce qu'il pensait du devenir du monde, avec si peu d'amour et de solidarité. Nous ne nous sommes jamais rencontrés. On a failli une fois, à Barjac en 2003, mais cela ne s'est pas fait.
Je crois que nous étions du même bord.)


C'est notre solitude, immense, impénétrable,
Une mer sans rivage,
Comme une faim déraisonnable.
Comme un grand soleil d'août traversant le rideau à huit heures le soir
Et qu'on attend l'orage.
Comme une pièce vide où l'on voudrait s'asseoir,
Comme un secret d'enfant qui sera sa blessure
Et serrera ses poings.
Comme un train arrêté la nuit dans un champ sur sa voie
Allez savoir pourquoi.
Et qu'on ne sait non plus en est-on jamais sûr
S'il faut continuer ou rebrousser chemin.

Mon amour, ma douleur, notre soif à tous deux

Aujourd'hui la radio six août Hiroshima


Mon amour chaque année ça nous revient tout ça
Tous ces milliers de morts ces femmes ces enfants
Les nôtres sont à table et nous sommes vivants


Jean Guy

le site de Jean Guy Segard (12 novembre 1945-25 mars 2009)

Jean Guy militait à
RESF (réseau éducation sans frontières), une association active pour les jeunes scolarisés sans papiers qui risquent l'expulsion. 
 
Si vous souhaitez honorer sa mémoire vous pouvez faire un don à cette association
N° compte 001-5455366-65  avec la mention: "parce que Jean Guy aurait voulu les aider plus longtemps."

La cérémonie d'adieux et l'incinération se passeront au crématorium d'Uccle - Avenue du Silence 61 à 1180 Bruxelles ce lundi 30 mars à 15h. (Rassemblement à 14h45).



27/03/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres