L\'Insoluble

L\'Insoluble

essais

le bruit de la nuit est si étrange
il y a mon énervement les murs têtus de la ville
les arcades fermées les silences
je pense encore ce visage
j'ai le désir du souffle et du sommeil
d’insignes et lentes vibrations
et comme une île

je trouve ma verticale

 

---

 

il s’agit d’une sorte de sculpture mais douce
où un corps d’homme est revêtu d'étoffe grise
surface lisse, d’inquiétude, autour de moi venant
qui bouge au fond des routes, un modelage entier mais d'autre part

tremblant de doutes
et sous la pluie comme je vous dessine
(comme je vous aime )
penchant le front contre le front
pour dire très précipitée dans un murmure
combien il est insupportable
de voir la pluie qui me recouvre
la route qui attend la force qui s'efface

et tout le reste qui n'est jamais prononcé

probablement parce qu'on décide que c'est ainsi :

inprononçable

 

 



15/03/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres