L\'Insoluble

L\'Insoluble

bref, plein de pépins...

Oui, alors, ça fait deux trois ans déjà que ça m'embête, chaque fois, de mettre des blés à germer. Non pas que la tradition provençale me gêne, je l'aime beaucoup, mais quand même... Tous ces beaux bons grands grains de blé que je gaspille à mon rituel, pffff. Ensuite, suis obligée de les jeter. Une année, je les ai gardés à grand peine dans le froid sur le balcon, ils ont même fait des épis, mais c'est juste reculer pour mieux sauter.
Donc cette année, refus total, non, pas question, pas gaspillage grains de blé, voilà.
Et juste ce jour-là, je mangeais une des ces délicieuses petites pommes de montagne vertes/jaunes/rouges/brunes, miam, vraiment sublime, et je suis très difficile en pommes.

Du coup, idée : et si je mettais à germer mes pépins de pomme. Sans grand espoir, franchement, je ne sais pas si vous avez déjà fait germer des pépins de pomme, mais ça marche pas à tous les coups, loin s'en faut.

Et... ils ont presque tous germé. Je n'en revenais pas, j'ai commencé à voir les petits machins blancs sortir, grandir, se retourner, devenir verts etc. etc.

une vraie pouponnière

je ne sais pas combien j'en garderai, je vais certainement être obligée de les garder longtemps dedans, un an ou deux, pour ceux qui résistent. Et ce sera des pommiers francs, il faudra sûrement les greffer, par contre les pommiers issus de semis sont parmi les plus solides et fertiles, s'ils grandissent.

je ne sais pas si tout cela était une réponse à mon désir de, cette fois, ne pas sacrifier des grains de blé, mais, quel que soit le message, j'ai essayé de le comprendre...


une partie de la nursery (d'autres se sont ajoutés depuis, et il y a plein de petites feuilles vertes, que je mets soigneusement hors de portée du chat) :







20/12/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres