L\'Insoluble

L\'Insoluble

après-midi (juin)

de nos fenêtres coule une paix dormante

arrimée sur le clair mon ombre joue des accords ne pas surtout

ne pas troubler le lac, jamais on ne sera si proches

que là

penchés dans le soleil de l'après-midi,

somptueux



03/06/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres