L\'Insoluble

L\'Insoluble

ma liberté se déclinant avec un lien final

 

ma liberté se déclinant avec un lien final

je n’ai que toi je pense je n’ai que toi

est-ce étouffant ou bien le lac si pur

lave toutes les plaies

 

la nuit ma force d’ondes

cordes, guitare, de lignes égrainées

me tourmente

mon désir intolérable d’écoute

 

et je poursuis le chemin dur mathématique

au milieu des fractures

j’aurai tout fait pour te rejoindre

mais ce n’est pas exact

 

c’est l’acceptation des matins comme tes mains les font

la forme blanche

le clair des incertitudes

et l’évanouissement de la joie

 

 



28/05/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres